Le Site  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» salut
par Sofi Mer 17 Oct 2018 - 5:42

» Présentation Valaja
par elua Dim 14 Oct 2018 - 20:08

» Nouvelle
par elua Jeu 11 Oct 2018 - 19:13

» Une ombre noir
par Iorazed Mar 9 Oct 2018 - 1:48

» Toujours là ... loin mais toujours là ...
par Nefton Lun 8 Oct 2018 - 23:49

» Mais qui est Anonygma
par jeremius19 Lun 10 Sep 2018 - 22:00

» Mélodie
par cassielbis Jeu 9 Aoû 2018 - 23:36

» Mythologie egyptienne
par ali.nukss Lun 2 Juil 2018 - 17:43

» Paranormal
par Joyceinfra Jeu 28 Juin 2018 - 14:07

» Presentation de spirale
par spirale Dim 24 Juin 2018 - 21:06

» Votre père vous passe un coup de fil!
par zina Ven 22 Juin 2018 - 21:52

» Passage d orbe quand vous rendez service
par Yolaine Mar 12 Juin 2018 - 11:12

» j'aurais besoin d'aide
par cassielbis Ven 8 Juin 2018 - 21:14

» En ce moment sur Planète Paranormal, on parle de
par méria Mar 15 Mai 2018 - 8:38

» Coup de gueule
par méria Lun 14 Mai 2018 - 22:32

» Albert, mon fantôme
par cassielbis Ven 4 Mai 2018 - 12:14

» Cherche des reponses
par méria Ven 4 Mai 2018 - 6:44

» Dialogue avec les entités (pve, spirit box )
par gui014 Dim 29 Avr 2018 - 11:56

» Présentation (titre original...)
par cassielbis Mer 25 Avr 2018 - 13:53

Les posteurs les plus actifs de la semaine
elua
 
cassielbis
 
rudidur
 
Absolu
 
Sofi
 

Partagez | 
 

 extériorisation de mes expériences

Aller en bas 
AuteurMessage
sey



Féminin
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2017

MessageSujet: extériorisation de mes expériences    Jeu 14 Déc 2017 - 2:03

Bonsoir,
Je ne sais pas trop comment commencer. Ou par où plutôt.
J'ai toujours fait partie de ces gens bizarres incapables de s'intégrer, donc les "trucs bizarres" n'ont pas été vraiment surprenants. Flippants et me faisant douter de ma santé mentale, certes, mais pas surprenants. J'ai pris mes multiples expériences avec philosophie sans trop chercher à savoir pourquoi et comment il m'arrivait ce qu'il m'arrivait. Et j'ai plutôt bien géré, toute seule dans mon coin. En vrai je m'éclatais à fond. Il fallait me comprendre, des pouvoirs extras qui me tombent dessus du jour au lendemain, sans personne pour me dire où étaient les limites à ne pas franchir, j'ai clairement pas vu le moment où j'ai perdu le contrôle et fais une bêtise. Et maintenant je me retrouve incapable de me dépatouiller du m*rdier dans lequel je me suis fourrée par mon enthousiasme débile et mon manque de jugeote.
Cryptique, je sais... Juste, c'est la première fois que j'essaie d'expliquer tout ça de façon correcte...
Disons que j'ai pris l'habitude de communiquer avec les morts et les aider. Genre, une psychanalyse de l'au delà, vous voyez? Ils me trouvent et ont quelque chose à me dire, ou veulent laisser leur fierté et leur rancoeur derrière eux pour pouvoir "aller de l'avant". Ce genre de truc. Et cette partie là, clairement, pas de problème! Je veux dire, à part quelques incidents mineurs rapidement rectifiés, j'adorais aider ces morts à trouver l'apaisement, à les aider à lâcher prise sur des choses qu'ils pensaient importantes. C'est comme l'a dit un auteur dont le nom m'échappe : "L'altruisme est de l'égoïsme éclairé". Les aider me faisait du bien. Sauf qu'à un moment, ça a dérapé. Je veux dire, je suis entrée dans un tout nouveau degré de bizarrerie.
J'étais tranquillement en train de végéter sur un transat, à moitié endormie et complètement dans les vappes, incapable de dormir à cause d'un rhume trop persistant m'empêchant de respirer si je commettais l'erreur de fermer la bouche et pourtant décidée à jouir d'une sieste bien méritée. Puis je me suis mise à rêver. Je voyais cette membrane transparente menant à pleins d'endroits différents, pendant que je flottais dans l'obscurité, comme devant un mur d'écrans de télévisions. Je me suis retrouvée à espionner quelqu'un pendant qu'il dormait. Je me souviens de ses longs cheveux blonds et de son début de barbe. Et surtout, je me souviens de ses yeux sombres quand il les a ouverts dans ma direction. Je l'avais dérangé et clairement, il n'avait pas apprécié. Il m'a "renvoyé" sans aucun mot, en me faisant l'impression de recevoir une pichenette sur le front, et je me suis réveillée, allongée sur mon transat, incapable de faire autre chose que cligner des yeux, mon souffle bloqué dans ma gorge, en train de me répéter dans ma tête "p*tain mais c'était quoi CA?" Après la phase de panique terminée, je suis devenue assez obsédée par ce tout nouveau tour de passe-passe. J'ai peut-être un peu essayer de harcelé "monsieur grognon", sans succès. Je veux dire, je peux toujours visionner cette membrane transparente, mais sans voir ce qu'il y a au delà, ou avoir une interaction avec la personne qui m'a envoyé sur les roses. Ca m'a grandement frustré, moi qui était habituée à avoir un certain contrôle sur les choses "paranormales". J'avais été attirée à lui pour une raison et il refusait de ne serait-ce que se montrer. Je suis devenue vraiment une peste dans cet espace flottant. Ce qui me conduit à notre deuxième rencontre. Je suis loin d'en être fière. J'ai plus ou moins explosé de frustration et me suis littéralement transformée en monstre à la peau grise et aux doigts remplacés par des griffes. J'ai déchiré cette membrane et me suis retrouvée dans une pièce blanche, détruisant tout ce que je pouvais. Et c'est là que monsieur grognon s'est pointé et m'a remit les idées en place. Avec grâce, subtilité et gentillesse, bien évidemment... Il m'a coincée dans quelque chose comme une camisole et a arraché ma peau grise recouvrant ma vraie peau. Et c'est après que je me suis rendue compte de ce que j'avais fait. Certes, j'étais arrivée à rencontrer à nouveau mon professeur réfractaire, mais à quel prix? Bon, de toute façon, il ne pouvait certainement pas tirer plus la tronche que d'habitude, mais je savais que j'avais fait des dégâts suffisamment graves pour qu'il prenne la peine de se montrer. D'une certaine façon, il était responsable de moi et de mon chaos, et ça le saoulait grandement. Mais, faisant pour une fois preuve de maturité, je me suis dit qu'il était plus prudent d'arrêter de vainement le provoquer et attendre qu'il se décide à venir me trouver.
Et tout se passait bien dans le meilleur des mondes jusqu'à ce que je me retrouve dans un rêve différent des autres. Et là je parle d'un VRAI rêve, sans la moindre conscience de rêver ou de contrôler quoique ce soit. Je ne m'en souviens pas vraiment. Je me rappelle avoir eut l'impression d'être juste des yeux flottants sans la moindre pensée, ne faisant qu'observer, espionner, jusqu'à ce que quelqu'un me voie. Et là l'expérience a été beaucoup moins plaisante qu'une pichenette. J'ai soudainement compris que je me retrouvais en compagnie de quelqu'un qui faisait la même chose que moi, et était beaucoup plus expérimenté. Au passage, j'ai repris conscience d'être autre chose qu'une paire de globes oculaires et me suis demandée ce que je foutais à la merci de ce type assez flippant. Et avec la clarté des rêves, j'ai compris que j'avais été attirée par mon professeur réfractaire contre notre gré à tout les deux. Je me souviens d'une sacrée dose d'irritation mêlée à un face-palm désespéré dirigé à mon intention. Clairement, j'avais fait capoté un truc ressemblant à une mission d'espionnage de série B. J'ai eut l'impression d'avoir été traînée au beau milieu d'une espèce de guerre civile entre "rêveurs". Surtout quand le type que j'avais espionné sans le vouloir s'est mis à me montrer une liste de noms que j'ai automatiquement associé à des visages. Sauf un, dont je savais qu'il appartenait à monsieur grognon. Et j'ai eut l'horrible sentiment de fournir des informations sensibles à un camp adverse. Quand je me suis réveillée, je me suis convaincue d'oublier ce rêve, et donc il ne m'en reste pas grand chose. C'était tellement... malsain, si loin de tout l'altruisme et de l'enthousiasme que je connaissais. Je me suis dis qu'il était préférable de tirer un trait sur ces gens là, de me préserver et continuer à m'occuper de mes morts en paix. Sauf que voilà, j'ai été vue, et je me retrouve avec la grandissante impression de me faire espionnée à mon tour. Quand j'essaye de communiquer avec les morts, je me retrouve polluée par ces vivants gouvernés par leurs besoins égoïstes voulant quelque chose de moi. Je ne sais pas vraiment quoi. J'ai l'impression de me faire tester dans mes rêves, d'être harcelée par ces personnes revêtant différents masques et ne cherchant qu'à m'utiliser. Je n'arrive pas à les virer quand j'essaie de communiquer avec les morts. Ils prennent toute la place et m'empêchent de trouver la sérénité ou ne serait-ce qu'un équilibre acceptable.
Certes, dans cette histoire, je récolte ce que j'ai semé, et je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Mais si vous avez des idées pour me dépatouiller ou des commentaires, n'hésitez pas à m'en faire part. Smile
SEY
Revenir en haut Aller en bas
cassielbis
°
°
avatar

Masculin
Age : 73
Date d'inscription : 25/06/2015

MessageSujet: Re: extériorisation de mes expériences    Jeu 14 Déc 2017 - 18:46

C,est a toi de fixer tes limites pars-que nous ont est pas dans ta tête ! Smile


Ta santé mentale n,est pas en cause !finalement tu maitrise pas trop mal , après ont peut  dire que c,est un vrai micmac  et j,ai envie de te dire qu e tu en fais un peut trop ... bounce
Heureusement tu a 23 ans c,est la pleine force et les énergie circulent bien mais .....attention tu a pris une voie difficile celle de  communiquer ( trop souvent ) avec les morts et avec l,invisible ! et cela peut conduire a une déchéance prématuré de l,esprit . il n,y pas trente six solutions ...c,est toi qui gère et qui domine ou c’est eux qui te contrôles ! Suspect
 Je me répète ..attention a l,ego surdimensionné provoqué au début par  les premier contacts réussis avec les morts et prudence avec d,autres entités indéfinis astrale qui  prennent sans état d,âmes ( et pour causes ) l,indentés des défunts .
les morts ne sont pas tous gentils ! et ils ont un karma a affronter . confus 1

__________
drunken
Revenir en haut Aller en bas
méria
grand professeur de paranormal
grand professeur de paranormal
avatar

Féminin
Age : 61
Date d'inscription : 29/06/2014

MessageSujet: Re: extériorisation de mes expériences    Jeu 14 Déc 2017 - 22:02

J'aurais bien voulu pouvoir t'aider, mais là, le problème me dépasse. Et à dire vrai c'est la première fois que j'entends quelqu'un vivre une telle expérience. Je me doute que cela doit être contrariant et angoissant à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UC3znZ4iGqVxc1nzSlyINLIw
sey



Féminin
Age : 24
Date d'inscription : 13/12/2017

MessageSujet: Re: extériorisation de mes expériences    Ven 15 Déc 2017 - 0:15

Cassielbis:
Merci d'avoir répondu aussi rapidement Wink Je dois dire que je suis assez rassurée de ne pas avoir été déclarée folle après avoir déballé ... tout ça. Merci de ta considération et d'accorder du crédit à mon témoignage un peu hors norme.
Après, pour ce qui est de mes expériences avec les morts, je suis entièrement d'accord avec toi. A vrai dire, tes paroles trouvent des échos troublants avec ce que j'ai vécu. J'avais dès le début placé une distance avec ceux désirant mon aide (parce que je suis en règle générale une grande flippée). Au départ, je m'installais devant une feuille blanche et écrivais plus ou moins ce qui me passait par la tête. Un peu comme une écriture automatique ressemblant à un dialogue avec moi-même. Ca instaurait une certaine distance. Après, ce sont des expériences qui s'espacent de plusieurs semaines, selon le feeling en fait. Je sentais que trop les rapprocher risquait de provoquer quelque chose de désagréable. 
Tu as aussi raison sur l’ego, le contrôle, les entités revêtant les masques des morts que j'affectionnais particulièrement et cherchant à m'utiliser. C'est juste... flippant de voir à quel point tu tombe juste. Ce sont en effet des problèmes que j'ai rencontré et rectifié assez rapidement. Je veux dire, cette entité néfaste est plus ou moins un héritage familiale, quelque chose qui a toujours été présent et qui m'a servi d'allié quand j'en avais le plus besoin. Je l'appelle mon parasite. Je m'en suis débarrassé, mais il reste toujours à l’affût de la moindre de mes faiblesses et était une nuisance dont je m’accommodais facilement. Quand je n'avais qu'un seul harceleur se faisant passer pour un mort, je pouvais gérer sans vraiment de problème.
Cette entité a cherché justement à faire grandir mon sentiment de supériorité et de "gouvernance" sur les morts. Il m'a même donné un nom (et je peux vous dire que se faire baptiser par une partie de son propre esprit est clairement déstabilisant) parce qu'en tant qu'être naviguant sur un autre plan d'existence, il était logique que je possède un autre nom. Ce genre de truc ayant pour but de me manipuler. Il s'était présenté comme un allié ayant par mon intermédiaire un pouvoir sur ses semblables. Et j'ai passé une journée à me prendre pour un Etre Supérieur avant de me rendre compte que quelque chose clochait et d'envoyer bouler l'entité et de m'excuser platement auprès des morts que j'avais plus ou moins forcé à la soumission. Je n'en suis pas fière, mais tu pointes un détail qui est apparemment assez courant. Depuis, je met un point d'honneur à faire preuve d'humilité et à éviter de me prendre pour la Reine de coeur d'Alice au pays des merveilles.
Pour ce qui est des morts qui ne font pas partie des "gentils", disons que je les affectionne particulièrement. Etant donné que je suis la seule à pouvoir agir sur leur état stagnant, ils sont obligés de se tenir à carreau s'ils ne veulent pas finir relégués au bout de la longue liste d'attente. Et j'ai toujours eut un certain contrôle sur l'endroit où ils se trouvent, ils ne peuvent donc pas me piéger. Certains ont essayé. Je sais qu'il est plus moral d'apprécié les "gentils", mais les criminels ont d'abord été des victimes. Les dévêtir de leur apparence d'adulte pour voir l'enfant blessé qu'ils ont été, sentir les horreurs qu'ils ont subit et pouvoir les aider à aller de l'avant, est quelque chose qui me donne envie de continuer. Je leur donne l'absolution et le pardon qu'ils n'ont pas put recevoir de leur vivant. Après j'essaye d'alterner entre les gens normaux  et ceux enchaînés à leurs crimes, mais j'ai une certaine préférence pour les derniers et je ne décide pas vraiment qui va être mon interlocuteur, donc bon...
Après, pour ce qui est du karma, je ne sais pas trop à quoi ça correspond exactement. Je suis plus ou moins tombée dans le surnaturel sans le vouloir et ne possède qu'une base de connaissances limitée sur les sujets dits" ésotériques". Les morts qui viennent me trouver sont des désespérés, à la recherche de la moindre aide qu'ils puissent trouver. Ils veulent quelque chose de moi pour pouvoir être "apaisé", ou un truc du genre. Donc me faire fuir n'est pas dans leur intérêt. J'aimerais bien savoir ce que tu entends par "karma à affronter", parce que c'est un cas de figure auquel je n'ai pas été confrontée. J'ai toujours eut l'impression qu'ils devaient se confronter à leurs propres actes plutôt qu'à la somme d'actes commis dans une existence précédente.
Comme tu l'as écrit, je gère plutôt bien les morts, parce qu'ils ont besoin de moi et ma coopération. Pour ce qui est des autres, c'est une autre histoire. Les moyens/méthodes que j'utilisais pour me protéger des morts ne fonctionnent pas contre les "rêveurs". Je n'ai absolument aucun contrôle, aucun moyen de les faire partir ou d'agir sur eux.  Et c'est ce point qui est franchement problématique.

Méria:
Merci d'avoir prit le temps de me lire et de me répondre.  Je te remercie de ta sollicitude et de ton soutien  Smile. Avoir vider mon sac m'a soulagée et m'a permit de me détendre sur le sujet. Comme de toute façon je n'ai pas la main, m'inquiéter ne sert à rien d'autre qu'à me stresser inutilement. Le mieux est de laisser couler et d'attendre du concret (dans la mesure du possible étant donné que tout se passe dans ma tête Wink )
Revenir en haut Aller en bas
cassielbis
°
°
avatar

Masculin
Age : 73
Date d'inscription : 25/06/2015

MessageSujet: Re: extériorisation de mes expériences    Ven 15 Déc 2017 - 16:06

Sey ....quant je dit les mort ont leurs karma a affronter je veut dire plutôt que chacun est responsable de ses actes et de ce fait doit les assumer ( même très longtemps apres )
Je reviens toujours aux lois cosmiques  qui  gouvernent notre univers ou tout est en mouvement idem pour l,humain  c,est une belle mécanique bien pensée ou au bout d,un temps l,homme meurs car le corps de chair et usé .
Le corps et l,esprit se séparent la matière retourne a la terre et l,âme et l,esprit vers la lumiere pour peut etre refaire une nouvelle vie !ou rejoindre la somme d,autres esprits " la grande matrice " ou Dieu pour les religieux
Avant se lancer dans une nouvelle aventure terrestre le défunt  passe par la case rétrospection afin de comprendre ses erreurs ect.. pour ne pas les recommencer ci possible , il peut airer un certain temps ça dépend de sa bonne volonté jusqu,au moment ou il comprendra et acceptera une nouvelle vie d,expiations et aussi de souffrances !car c,est lui qui a fait des erreurs et du mal et c,est lui qui les payent
Ce n,est pas l,affaire de Dieu qui , c,est l,humain qui est sortie des clous et c,est ce même humain  qui de lui mème reviendra dans les clous ! ( comme toujours l,humain détient en lui  la question et la réponse )  les lamentations ou les guidances des passeurs d,âmes n,y changerons rien  ,pour avancer il faudra régler et expier  le passé surtout  quant il est douteux.,c,est donc l,intéressé qui s,absous lui même  par sa nouvelle vie karmique accepté  .
A te lire je constate que que tu donne ton ' absolution aux criminels défunts  scratch afin qu,ils ne soufrent pas dans l,au de la   c,est t,a façon de voir les choses moi j,ai plutôt tendance a plaindre les victimes Sad plutôt que les bourreaux  ? si ils soufrent la ou ils sont cela est  du aux effets des causes dont ils sont responsables et  c,est leurs destins et nous humains ont ne devrait pas agir sur le destin d,un vivant ou d,un mort   pas plus qu,on a pas le droit d,agir sur sont libre arbitre .
 Cela dit ( tout ce passe dans ta tête )c,est pas faux bien que a force d,imagination galopante sans retenues tu arrive a créer un monde  virtuel qui se nourris  de tes  énergies  ce monde de personnages sans âmes ni consistances  physique qui peut  largement s,incruster chez toi et dans toi
La grosse difficulté sera de bien faire la différence entre le réel et la résultante d,une imagination sans limites et les interférences d,entités inconnues . Wink

__________
drunken
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: extériorisation de mes expériences    

Revenir en haut Aller en bas
 
extériorisation de mes expériences
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les introvertis et l'extériorisation de leurs sentiments
» Le Voyage Astral ou OBE
» L'origine du mal, les forces noires et la fraternité noire. Le problème du mal planétaire. Répercussions du conflit en Atlantide. Intervention divine.
» Extériorisation de la Hiérarchie
» [Ornements extérieurs] Le timbre : le cimier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Paranormal  :: VOUS ET LE FORUM :: COMMUNAUTE :: PRESENTATION DES MEMBRES :: Votre présentation-
Sauter vers:  
Association Planète Paranormal - enquête et investigation sur l'inexpliqué
Forum Paranormal, Ésotérisme, Ovni, Magie, Divination, Complots
Idée et Création Kami & Nefton