Le Site  AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Présentation d'une pure Bretonne
par Ludivine Jeu 1 Nov 2018 - 18:13

» Présentation Valaja
par rudidur Mer 31 Oct 2018 - 19:17

» La planète Terre à l’époque des deux soleils; rentrant
par rudidur Mer 31 Oct 2018 - 18:28

» salut
par rudidur Mar 30 Oct 2018 - 17:24

» Nouvelle
par elua Jeu 11 Oct 2018 - 19:13

» Une ombre noir
par Iorazed Mar 9 Oct 2018 - 1:48

» Toujours là ... loin mais toujours là ...
par Nefton Lun 8 Oct 2018 - 23:49

» Mais qui est Anonygma
par jeremius19 Lun 10 Sep 2018 - 22:00

» Mélodie
par cassielbis Jeu 9 Aoû 2018 - 23:36

» Mythologie egyptienne
par ali.nukss Lun 2 Juil 2018 - 17:43

» Paranormal
par Joyceinfra Jeu 28 Juin 2018 - 14:07

» Presentation de spirale
par spirale Dim 24 Juin 2018 - 21:06

» Votre père vous passe un coup de fil!
par zina Ven 22 Juin 2018 - 21:52

» Passage d orbe quand vous rendez service
par Yolaine Mar 12 Juin 2018 - 11:12

» j'aurais besoin d'aide
par cassielbis Ven 8 Juin 2018 - 21:14

» En ce moment sur Planète Paranormal, on parle de
par méria Mar 15 Mai 2018 - 8:38

» Coup de gueule
par méria Lun 14 Mai 2018 - 22:32

» Albert, mon fantôme
par cassielbis Ven 4 Mai 2018 - 12:14

» Cherche des reponses
par méria Ven 4 Mai 2018 - 6:44

Les posteurs les plus actifs de la semaine
ali.nukss
 
rudidur
 

Partagez | 
 

 Mythologie egyptienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Scarabée
fana de paranormal
fana de paranormal
avatar

Féminin
Age : 32
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Mythologie egyptienne   Jeu 5 Juil 2007 - 12:52


Voici un survol de la mythologie egyptienne, rajoutez vos connaissances si vous souhaitez nous les faire partager !



Les Égyptiens de l'Antiquité ont cherché à interpréter tous les phénomènes qu'ils pouvaient observer par le prisme de leur croyance séculaire. La notion la plus importante pour eux est celle de cycle :

le cycle de la nuit avec le soleil renaissant chaque matin ;
le cycle des années avec l'inondation annuelle qui pouvait être source de joie comme de peine (en cas de trop faible ou trop forte crue) ;
le cycle de la vie avec les naissances qui succèdent aux morts (bien que les Égyptiens ne croyaient pas en la réincarnation terrestre comme présenté par le bouddhisme).



Mythe Osirien :

Pour les anciens égyptiens, l'univers n'était au commencement qu'un grand océan primordial nommé le Noun. C'est de Noun que naquit Atoum, le soleil. Atoum engendra Chou (le dieu du souffle) et Tefnout (le dieu de l'humidité). Chou sépara le ciel de la terre. Ainsi naquirent Nout (la déesse du ciel) et Geb (le dieu de la terre). De l'union de Nout et Geb naquirent deux fils Osiris et Seth, et deux filles, Isis et Nephthys.

Geb offrit le pouvoir sur terre à Osiris qui fut le premier des pharaons. Il régna au côté de sa sœur et épouse Isis. Son règne empreint de bonté, de justice et de sagesse rendit Seth fou de jalousie. Il complota contre son frère. Il invita son frère à un grand banquet. Seth proposa alors que chacun des convives se couche dans un magnifique coffre. Celui qui serait aux mesures du coffre le gagnerait. Osiris se couche alors dans le coffre : il est à ses dimensions (piège de Seth) ! Les convives se jettent tous sur le coffre et y enferment Osiris. Seth le jette dans le Nil. Grâce à l'aide de Nephthys, Isis la magicienne réussit à retrouver le corps de son mari. Seth l'apprend et, furieux, déchire le corps de son frère en quatorze morceaux. Avec l'aide de sa sœur Nephthys et d'Anubis, Isis retrouve les morceaux éparpillés dans toute l'Égypte, sauf un (son sexe), mangé par un poisson. Ils reconstituent alors Osiris le temps d'une union d'où naquit Horus (le dieu des pharaons). Horus vainquit Seth en duel et régna sur l'Égypte. Osiris, lui, devint le roi du royaume des morts.

Mythe de la mort :

Chez les égyptiens de l'antiquité, les cérémonies et croyances liées à la mort représentaient une part importante de leur vie. Les préoccupations liées à la mort au cours de l'Égypte Antique étaient d'ordre religieuses. Le mythe de la mort représentait un aspect très important de la religion des égyptiens, mais constituait surtout une étape importante de la vie du pharaon, frère des dieux, qui devait après son décès vivre auprès des dieux un repos éternel. Les égyptiens considéraient qu'après le décès, l'âme du défunt pouvait renaître et accéder au « royaume des morts » et au repos éternel.

Le mythe de la mort peut être décomposé en deux parties :

la première étape qui est le voyage du défunt vers l'au-delà avec la cérémonie de l'embaumement ;
la seconde étape qui correspond au jugement du défunt par le dieu Osiris lorsqu'il atteint l'au-delà pour être jugé et peut-être accéder au repos éternel

Jugement de l'âme :
La pesée de l'âme consiste à mettre le cœur du défunt sur une balance et de l'autre côté une plume (représentant la déesse Maât) ; si le cœur est plus léger (ce qui signifie que le cœur n'est pas entaché de péchés), le défunt peut rejoindre le royaume des morts. Sinon, il se fera dévorer par un monstre ( la plupart du temps symbolisé par la déesse Touéris) et son âme sera perdue à tout jamais. Osiris ne devint dieu du royaume des morts qu'après avoir passé avec succès l'épreuve de la pesée de l'âme. Les défunts voulaient donc s'identifier à Osiris pour atteindre le royaume des morts et reposer en paix.

Voyage vers l'au-delà – embaumement :

Détail du Livre des Morts du scribe NebqedDans la mythologie égyptienne, le corps est divisé en plusieurs entités dont le djet, qui correspond au corps, et le ka, qui correspond au double spirituel accompagnant le corps depuis la naissance de l'individu jusqu'à son décès. Pour que le défunt puisse accéder au royaume de l'au-delà par l'intermédiaire de son ka, l'embaumement du djet est nécessaire. En effet, si le corps n'est pas embaumé, le djet devient le khat après la mort et ne peut accéder au repos éternel. Le rite de l'embaumement fut créé par Isis lorsqu'elle embauma son frère Osiris afin de lui redonner vie. Ce rite symbolise donc la renaissance du défunt et l'accès au « royaume des morts » et au repos éternel. Les statues et offrandes présentes aux côtés du défunt dans son sarcophage permettent de l'accompagner dans son chemin vers le jugement de l'âme.

Ce chemin vers l'au-delà est pris en compte dans l'architecture des pyramides. En effet, au sein des pyramides, les couloirs s'élevant vers les sommets de la pyramide et le ciel depuis la chambre funéraire du défunt, semblent être des passages permettant à l'âme de s'élever et d'atteindre le « royaume des morts ». Le Livre des morts, placé aux côtés du défunt, avait pour but de le guider vers le « royaume des morts » et de le préparer au jugement de l'âme à l'aide de recueils et de sortilèges.

__________
La réalité depasse la fiction...
Revenir en haut Aller en bas
http://darkshad.forumactif.org
Scarabée
fana de paranormal
fana de paranormal
avatar

Féminin
Age : 32
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Jeu 5 Juil 2007 - 22:03

Il y a de nombreux dieux Egyptiens, certains apparaissant à différentes
époques et ayant les mêmes rôles que des dieux plus anciens. Par ailleurs, certains dieux sont vénérés dans une région mais pas dans une autre où ils y sont représentés par d'autres.
Vous trouverez ici une base de données sur la plupart des dieux égyptiens, avec leur description et leur histoire.

Amon :
À l'origine l'un des dieux des Forces créatrices, vénéré par la suite
comme des dieux et créateur suprême sous le nom d'Amon-Rê.
Dieu de l'air, assimilé à Râ.
Epoux de Mout et père de Khonsou.
Habituellement représenté sous l'aspect d'un homme à tête de bélier
ou à visage humain coiffé de cornes de bélier, voire d'un disque solaire.

Anubis :
Dieu des Morts, de l'embaumement et juge des âmes.
Représenté sous les traits d'un homme à tête de chacal.
C'est le gardien de l'autre monde.
Son rôle est d'accueillir les morts, les amener dans le monde
souterrain et les protéger. Il est à l'origine de la momification,
réalisée la première fois sur Osiris.
Selon les écrits, il est le frère ou le fils d'Osiris, ou même le fils
de Râ.

Apis :
Dieu solaire
Représenté par un taureau.
De son vivant assimilé à Râ.
A sa mort, assimilé à Osiris et souvent nommé Oser ou Serapis.

Apophis :
Dieu de la nuit et de l'obscurité.
Rival de Râ.
représenté sous les traits d'un serpent.

Aton :
Assimilé à Râ.
Divinité symbolisant le globe solaire, proclamée dieu suprême et unique
des monothéistes.
Représenté sous la forme d'un disque solaire avec de longs rayons
en forme de mains à leur extrémité.

Atoum :
Dieu du chaos liquide,"Soleil sortant de l'eau tous les matins"..
assimilé à Râ, mais représente plutôt le soleil couchant..
Représenté en tant qu'homme coiffé d'une double couronne
tenant dans une main le sceptre d'Ouas et dans l'autre la croix ansé
Ankh.

Bastet :
Déesse de l'Amour et de la Fertilité, de la musique joyeuse et de la ville.
Divinité de la ville Bubastis.
Protectrice de l'humanité.
Incarnation de la féminité.
représentée sous les traits d'une femme à tête de chat.
Parfois assimilée à Sekhmet, ce qui la rend dangereuse
(une beauté fatale quoi).

Bès :
Génie bienfaiteur, il protège des mauvais esprits (grigri).
représenté par un nain accroupi et barb, à l'allure effrayante.

Chou :
Dieu de l'air.
Représenté en homme barbu, se tenant à côté de Geb (la Terre), et tenant
Nout (le Ciel).
Cette disposition est due au fait que Râ était jaloux de l'union entre Geb
et Nout; il a ainsi ordonné à Chou de les séparer.

Geb :
Dieu de la Terre, des plantes et des minéraux.
Epoux de Nout et successeur de Râ en tant que premier Roi d'Egypte.

Hapy :
Dieu du Nil.
Epoux de Nekbet.
Son rôle est de fertiliser la terre par ses crues, d'approvisionner des
points d'eaux.
Représenté par un homme à poitrine féminine, symbole de son rôle nourricier.

Harpocrate :
Dieu de l'Enfance et du foyer.
C'est Horus en culotte courte, fils d'Osiris et d'Isis, condamné à rester enfant.
Représenté nu avec une petite mèche (Oh le beau gosse!) et une couronne,
grassoullet, turbulent (on le représente même plongeant sa main dans un pot
de confiture, le vilain!), et suçant son pouce.

Hathor :
Déesse du Ciel et déesse nourricière associée à l'amour, à la naissance
et à la fertilité.
Incarnation d'Isis.
Epouse d'Horus, mais en tant qu'Isis, sa mère.
Représentée sous la forme d'une vache, d'une femme à tête de vache ou
simplement des cornes de vache.
C'est elle qui a enfanté le monde et qui nourrit les vivants et les morts.

Horus :
Dieu du Ciel (horizon), de l'Amour et de la Bonté et vengeur.
Protecteur des pharaons et maître du Royaume de la terre.
Fils d'Osiris et d'Isis, cloné en Harpocrate.
représenté sous l'aspect d'un faucon ou d'un homme
à tête de faucon.
Il a repris le trône de son père à Seth.


Horus - Nefertari

Imhotep :
Patron des scribes et des artisans, également associé à la sagesse
et à la médecine. Considéré comme le fils de Ptah
représenté assis, la tête rasée et tenant un rouleau de papyrus à la
main.

Isis :
Déesse de la Fertilité et de la Maternité (Mère Universelle).
Principale divinité féminine, magicienne.
Epouse et soeur d'Osiris, mère d'Horus.
Représentée le plus souvent sous l'aspect d'une femme portant un trône
sur la tête.
Profitant du régne régressant de Râ, Isis enfanta un serpent qui piqua Râ
pour qu'il lui révèle le secret de la puissance universelle. Comme Isis était
la seule à même de le sauver du venin mortel du serpent, il céda. Isis put
alors utiliser ce pouvoir non seulement pour soigner Râ (quel idiot), mais
aussi ressuciter Osiris afin de concevoir Horus.


Isis - Maat

Khepri :
Dieu du changement des êtres durant leurs vies.
Dieu représenté par un scarabée.
Symbole du soleil levant, formant ainsi un trio avec Atoum (coucher
du soleil) et Horakhty (zenith du soleil).

Khnoum :
Dieu à tête de bélier, à l'origine de l'apparence des hommes.
Epoux de Satis et père d'Anouket.

Khonsou :
Dieu lunaire et dieu enfant.
Forme un trio avec le dieu Amon et la déesse Mout.
Représenté comme un enfant coiffé d'une mèche et d'un croissant de lune.

Maât :
Déesse de la Loi, de la Vérité et de la Justice.
Fille de Râ.
Symbolisée par une plume d'autruche et représentée comme une femme debout
dans la barque solaire.
Elle introduit l'ame du défunt dans la salle de jugement présidée par Osiris.
Sur une balance, on pose une plume sur un plateau, et le coeur du mort sur
l'autre. S'il y a équilibre, le mort est alors autorisé à résider dans l'ordre divin.

Min :
Dieu de la virilité, de la pluie et de la puissance de la nature.
Représenté par un homme barbu aux jambes soudées tenant
d'une main la foudre.
Montou
dieu guerrier, force destructrice du soleil, protecteur du pharaon.
Arme de proue de la barque nocturne de Râ.
Représenté comme un homme à tête de taureau armé d'un arc et d'un
poignard.
Mout
Souveraine des dieux et mère universelle.
Habituellement représentée sous les traits d'une femme,
parfois à tête de vautour.

Nefertoum :
Dieu symbolisant le lotus primordial.
Fils de Ptah et Sekhmet, fils de Bastet ou fils de la déesse cobra Ouadjet,
c'est selon...
A l'aube des temps, c'est de ce lotus, flottant dans l'océan Primordial,
que le soleil s'est levé pour la première fois (l'ami ricorée...).
symbole: une fleur de lotus
Représenté par un homme barbu, marchant et coiffé d'une fleur de lotus
avec 2 plumes.

Neith :
Déesse créatrice, mère du soleil, associée à la guerre et la chasse.
Représentée sous la forme d'une femme coiffée d'un bouclier à 2 flèches
entrecroisées.

NekhBet :
Déesse vautour protectrice du pharaon.
Epouse de Hapy et fille ou oeil droit de Râ.
Représenté par un vautour coiffé d'une couronne.

Nephtys :
Aussi appelée Nebhat.
Soeur d'Isis, femme de Seth et mère d'Anubis.
Malgré le fait qu'elle soit la femme de Seth, elle a aidé Isis a embaumer Osiris.

Nepri :
Dieu du grain.

Nout :
Déesse du Ciel.
Fille de Chou (Air) et Tefnout (Eau), épouse de Geb (la Terre)
Elle reccueille Râ la nuit pour le rendre au monde le lendemain.
Habituellement représentée sous l'aspect d'une femme nue dont le corps
allongé épouse la courbe terrestre.
Sur ordre de Râ jaloux, Chou a séparé Geb et Nout pendant 360 jours.
Les 5 jours supplémentaires pour former une année furent gagner par Nout
lors d'un jeu au dé contre Thot (!!!), 5 jours pendant lesquels Geb et Nout
se sont accouplés pour donner naissance à 4 enfants: Isis, Nephtys, Osiris
et Horus .

Onouris :
Appelé aussi Anhour.
Dieu de la Guerre, protège des mauvais esprits.
Lié à Horus.
C'est lui qui a ramené Tefnout qui s'était enfuie en Nubie.
Représenté en tant que prince portant une tunique.

Osiris :
Dieu des Morts.
Fils de Geb et Nout.
Représenté sous la forme d'une momie, les bras croisés sur la poitrine tenant d'une main le sceptre, de l'autre le fouet, symboles de son pouvoir.
Il a succédé à son père en enseignant aux Egyptiens l'agriculture et l'architecture.
aux côtés de sa soeur et épouse Isis.
Jaloux de son trone et de sa femme, Seth organisa un complot a l'encontre d'Osiris.
Au milieu d'un festin, il fit apporté un coffre sublime aux mesures d'Osiris en
proposant de l'offrir à celui qui le remplirait exactement. Quand Osiris y prit place,
Seth et ses complices le fermèrent et le jetèrent dans le Nil; et il dériva.
Mais c'était sans compter l'archanement d'Isis qui finit par retrouver le corps
de son mari; elle utilisa sa magie pour réussir a concevoir un enfant du défunt, Horus.
Seth finit par trouver le corps d'Osiris qu'il découpa en morceaux et qu'il dispersa.
Isis réussit à rassemblé les morceaux, reconstitua Osiris qui fut ressucité et
momifié grâce à sa magie et l'aide de sa soeur Nephtis et d'Anubis. Et Osiris put
régner alors au royaume des morts.


Osiris

Ptah :
Créateur suprême et patron des artisans, en particulier des sculpteurs et des
forgerons
Epoux de Sekhmet.
Généralement représenté sous les traits d'une momie tenant un ankh
(symbole de la vie) et un sceptre.

Râ ou Rê :
Dieu du Soleil et de la Création.
Fils de Nout.
Habituellement représenté sous la forme d'un homme à tête de faucon,
coiffé du disque solaire, assis sur un trône.

Il voyage à bord de 2 barques, une pour le jour, l'autre pour la nuit.
La légende dit qu'il (le soleil) se couche dans la bouche de Nout (La terre),
traverse son corps durant la nuit et en ressort le matin par... je vous laisse deviner
où...

Sebeck :
Maitre de l'univers, incarnation de Râ.
Représentation par un crocodile.

Sekhmet :
Déesse des Querelles et de la Guerre.
Elle est aussi la raisons des sécheresse, des crues, des maladies...
en gros, elle est à l'origine des malheurs des hommes
C'est le côté agressif de la déesse chatte Bastet.
Habituellement représentée sous l'aspect d'une lionne ou d'une femme
à tête de Lionne. (Donc plus agressif qu'un chat, quoique...)

Selket :
Une des déesse de la fertilité, en particulier protectrice du Nil.
Elle agit aussi dans le monde souterrain (Royaume des Morts).
Représentée par une femme coiffée d'un scorpion.
Sa mission a été aussi de surveiller ce serpent Apopis (Apophis dans
la série). Elle a aussi, dit-on, participer à la momification d'Osiris.

Seth :
Dieu de l'Obscurité et du Mal, également associé au désert.
Représenté sous la forme d'une créature chimérique ou
d'un homme à tête de monstre, associé aussi aux animaux
du désert, les yeux rouges maléfiques.
Fils de Geb, Epoux de sa soeur jumelle Nephtys.
Jaloux, il a tué son frère Osiris. Le fils de ce dernier, Horus, décida
de venger son père. Seth voulut le tuer aussi en se transformant en
cochon noir et en lui arrachant un oeil (Aïe !!). C'est finallement Horus
qui eut le dernier mot en le castrant (Aïe Aïe AÏe !!).
Comme puniton de ses actes, Seth fut exilé dans le désert où il y personnifia
l'arridité. D'autres traductions disent qu'il a été expédié dans le ciel où il y
représente la Grande Ourse.


Seth

Sobek :
Dieu de l'eau et des marais.
Fils de Neith.
Protecteur des pharaons.
Représenté sous la forme d'un homme à tête de crocodile.

Sokaris :
Dieu de la corruption et de l'obscurité.
Il vit dans l'autre monde où il se nourrit du coeur des défunts.
Représenté par un faucon momifié.

Tefnout :
Déesse de l'humidité
Epouse et soeur de Chou.
On raconte que lorsqu'elle s'est enfui en Nubie, elle a pris l'apparence d'un
lion et il y a eu une grande sécheresse à son départ.

Thot :
Dieu de la Sagesse et de l'écriture .
Epoux de Seshat.
Conseiller d'Osiris et protecteur d'Horus.
représenté sous les traits d'un homme ou d'un babouin, à tête d'ibis (oiseau
à bec long d'Afrique) ou de chien.

source : http://www.egypte-antique.com/dieuxs.php

__________
La réalité depasse la fiction...
Revenir en haut Aller en bas
http://darkshad.forumactif.org
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Mer 6 Aoû 2008 - 3:04

tres complet bravo!! rien a ajouter!!!!

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Scarabée
fana de paranormal
fana de paranormal
avatar

Féminin
Age : 32
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Mer 6 Aoû 2008 - 14:14

cheers Je me suis donnée du mal tongue

__________
La réalité depasse la fiction...
Revenir en haut Aller en bas
http://darkshad.forumactif.org
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Lun 26 Juil 2010 - 23:58

Scarabée a écrit:


Nout :
Déesse du Ciel.
Fille de Chou (Air) et Tefnout (Eau), épouse de Geb (la Terre)
Elle reccueille Râ la nuit pour le rendre au monde le lendemain.
Habituellement représentée sous l'aspect d'une femme nue dont le corps
allongé épouse la courbe terrestre.
Sur ordre de Râ jaloux, Chou a séparé Geb et Nout pendant 360 jours.
Les 5 jours supplémentaires pour former une année furent gagner par Nout
lors d'un jeu au dé contre Thot (!!!), 5 jours pendant lesquels Geb et Nout
se sont accouplés pour donner naissance à 4 enfants: Isis, Nephtys, Osiris

et Horus .



Là par contre je souligne une erreur : Horus est le fils d'Osiris et dIsis, pas leur frère, c'est Seth qui l'est

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Mar 27 Juil 2010 - 0:07

Création du monde

Noun le dieu sombre, dors dans une solitude que rien ne trouble. Il est l'eau inerte sombre et opaque.
Noun est la source et le principe de l'univers, il contient en lui tout les élément à venir.

Tout n'est qu'attente, Les poissons, les crocodiles et les oiseaux. Les
fleus et les arbres. Les hommes et même les dieux n'existent pas encore.

Enfin Noun s'éveille, il sort de sa torpeur stérile. Autour de lui il ne vois que lui même, il est partout. Cet état ne lui est pas agréable. L'ennui qu'il ressent dans cette solitude absolue le pousse à agir.
Noun s'ébroue et l'univers commence à frissonner.

Eau, Noun crée d'abord la terre, une ile grise au contours incertain émerge de la plaine liquide. Cette terre limoneuse est la terre d'Égypte. Née de l'eau elle ne vivra que par l'eau. Le Nil est son principe. Le Nil, fleuve divin est la source de toute vie. Noun continue son entreprise de création universelle, le monde commence à prendre forme.

Mais ces commencements se déroulent dans une atmosphère glauque, sans lumière franche. Ce n'est pas vraiment la nuit, ce n'est pas vraiment le jour, une sombre clarté noie l'univers.

Dans ce crépuscule primitif, les éléments prennent place et s'organisent. L'air se tiens en suspension au dessus de l'eau et de la terre, Le ciel, surplombe le monde comme si il se penchait sur lui. Noun travail inlassablement, il appelle les Dieux à le vie.

Quelque part, sur l'eau initiale flotte un lotus, un magnifique lotus au pétales clos vogue sur le Nil. Soudain une vive lumière, la première, éclate à l'intérieur même du calice de la fleur. cette lumière est si vive qu'elle contraint les pétales à s'ouvrir et le jeune soleil s'élance. Le dieu solaire illumine le monde qui connais enfin la clarté, la couleur et le temps.

En effet chaque soir le dieu Ré s'installe au fond du calice, Le lotus
replie alors ses pétales autour du soleil qui passe ainsi au repos, le
temps de la nuit. Au matin Ré jaillit de nouveau à la conquête du ciel.
Une claire journée recommence.

La première génération du dieux est née : Geb, le dieu de la terre, Nout, la déesse du ciel et Ré le dieu soleil.

Source : Contes et Légendes de l'Égypte ancienne B. Evano M. Truong

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Mar 27 Juil 2010 - 1:36

Le nom de Ré


Fort de sa puissance, Ré entreprend de dominer le monde.
Cette conquête ne se fais pas sans heurts, Elle suscite auprès d’autres dieux,
une âpre jalousie. Ré enfin est vainqueur, il est le maître du monde. Toutes les créatures, divines, humaines et animales lui sont soumises. Sous son règne, la paix et la justice se partagent l’univers.


Dans sa jeunesse, Ré menait de rudes combats pour asseoir
son autorité. Dans la force de l’âge, nul ne songe à lui contester sa
suprématie. Mais les dieux vieillissent aussi.


Comme chez les humains, la vieillesse des dieux les
affaiblit. Alors ceux qui, jusqu’à présent n’avaient osé élever la voix se trouvent plus assurés devant la faiblesse et tentent de reverser le pouvoir. Les sujet des rois, humains ou divins, se révoltent contre le grand âge.


Geb et Nout les dieux de la terre et du ciel eurent quatre enfant Isis, Osiris, Nephtys et Seth. C’est Isis la déesse à l’habileté
redoutable qui fut la première à essayer de renverser le vieux Ré.


Mais pour être vieux, Ré n’est pas encore mort. Certes son
corps n’a plus la vigueur d’antan, ses membres se raidissent, sa peau se parchemine, ses cheveux se modifient. Mais si les dieux sont eux aussi soumis à l’implacable loi du temps, ils diffèrent cependant des humain.


Les cheveux de Ré deviennent du lapis-lazulis véritable, sa
chair se transforme en or pur et ses os se transforment en argent brillant. Ainsi vieillit le dieu solaire.


Isis est très savante, elle sait presque tout ce que sais Ré. Une seule chose échappe a sa connaissance : le nom secret de Ré. Tant qu’elle ne connaitra pas ce nom, jalousement gardé par le dieu, elle ne pourra pas se rendre maitresse du Soleil divin.

En effet, la puissance de Ré lui vient en majeure partie de
ce nom. C’est lui qui lui permet de dominer le monde.


Des nom il en possède plusieurs. Il s’appelle tantôt Ré, tantôt le Soleil, on le nomme aussi le Grand Juge des Temps anciens ou le
Patron de l’Au-delà. Mais personne ne connais son nom véritable, et c’est ce nom qu’Isis doit absolument connaitre. Il faut qu’elle parvienne à l’arracher de la bouche de Ré lui-même. Malgré la vieillesse, Ré reste vigilant et imposant, il brille comme jamais il ne le fis dans sa glorieuse jeunesse, maintenant que sa chair est devenue de l’or véritable, un bel or jaune qui éclate de lumière et de force. Par contraste, ses cheveux fais de lapis-lazuli sans défaut apparaissent presque sombre d’un bleu profond, plus bleu que les eaux du Nil.


Néanmoins, Isis ne se laisse pas intimider. Elle veut à tout prix le pouvoir. Or, comme il est improbable que Ré consente à lui révéler son nom secret, elle doit inventer un stratagème.

Isis pétrit de ses propres mains, de la terre. Elle forme un serpent en roulant cette terre entre ses deux paumes. Puis elle jette le serpent en ayant bien soin de le faire ressembler à un bâton. En effet, les os
de Ré sont maintenant en argent massif, certes superbes mais peu souples. Un bâton lui permettra de marcher droit comme il convient à un dieu.


A peine a-t-il tendu la main pour ramasser le bâton, qu’aussitôt
le serpent le mord cruellement. Isis s’approche sans tarder et lui dit d’une voix douce « Prend garde qu’avec cette morsure de serpent un sort ne t’ai été jeté. Regarde ! Le serpent est devenu un vrai bâton. N’en doute plus, tu es ensorcelé ! »


Isis continue à lui parler doucement « Pour que je puisse te guérir Ô Père divin, tu dois me dire ton nom car il demeure en vie, celui que l’on peut délivrer du sortilège en prononçant son nom

Je suis celui qui éclaire le monde, je suis Ré, je suis… »

La douleur qu’il ressent de la morsure du serpent le contraint d’arrêter l’énumération de ses multiples noms. De toute manière, il
ne veut pas dire à Isis son nom secret. Ré sent ses forces diminuer. Isis reviens à la charge « Ne tarde pas à me révéler ton vrai nom sinon tu mourra .»


Le dieu soleil est alors contraint de lui murmurer son nom secret que nul n’avais jamais prononcé. Isis le répète avec les incantations d’usage. La douleur s’évanouit, Ré est sauvé.

Le dieu magnifique est amer. Certes, il a la vie sauve mais il ne règne plus en maître absolu sur le monde. Maintenant, il lui faudra compter avec Isis qui connaît son nom secret

Source : Contes et Légendes de l'Égypte ancienne B. Evano M. Truong

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
larosenoire
ami du forum
ami du forum
avatar

Féminin
Age : 33
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Mer 28 Juil 2010 - 13:07

he bien chapeau franchement vous êtes caler sur le sujet,il y a tellement de dieu egyptien que je m'y perd a force mais c'est vraiment interressant a decouvrir mais tellement compliquer pour ma ptite tête... :lol!: ok je sort.
Revenir en haut Aller en bas
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Jeu 29 Juil 2010 - 20:12

Le meurtre d’Osiris


Geb et Nout eurent quatre enfants deux garçons : Osiris
et Seth et deux filles Isis et Nephtys. Osiris devient l’époux d’Isis et Seth
celui de Nephtys.


Osiris, le plus sage, reçois la souveraineté sur la terre et
les hommes. Il leur enseigne l’agriculture et les lois. Tous aiment Osiris, les
dieux et les hommes. Tous sauf son frère Seth. Il est jaloux de son pouvoir
aussi de son charme. Seth veut perdre Osiris. Il souhaite certes prendre sa
place mais surtout assouvir sa haine.


Il cherche des complices pour se débarrasser de son frère.
Il en trouve soixante douze. Pour les convaincre de l’aider, Seth doit déployer
des trésors d’éloquence et leur promettre de fortes récompenses car personne ne
souhaite spontanément faire du mal à Osiris, le dieu perpétuellement
bienveillant comme l’appelle les hommes à qui il donna la civilisation.


En grand secret, pendant qu’Osiris se repose, Seth prend
minutieusement ses mesures. Puis toujours sans témoin, il fabrique un coffre
magnifique. Le décor en est splendide, les peintures éclatante, la finesse des dessins
est digne des plus grands artistes. Sa forme est élégante et fine.


Lors d’un festin qui réunis tout les dieux, Seth ordonne que
l’on apporte le coffre. Tout les convives le trouvent splendide. Les louanges
ne tarissent pas sur la forme et sur la beauté des dessins. La première partie
du plan de Seth se déroule comme il le souhaite. Chacun se déclare désireux de posséder
le coffre.


C’est ce que voulait Seth. Il se présente alors devant les
convives assemblés et leur dit en souriant : « Puisque ce coffre vous
plait tant, je l’offre à celui d’entre vous qui le remplira exactement en se
couchant à l’intérieur ! »


Tous l’essaient. Les uns sont nettement trop petit, les
autres peuvent à peine y rentrer. Osiris est le dernier à l’essayer. En riant, il s’allonge dans le coffre et aperçois
immédiatement qu’il est parfaitement à sa taille. Aussitôt, les conjurés se
ruent sur lui, le maintiennent fermement au fond du coffre et rabattent le
couvercle avec vivacité. Puis pour plus de sûreté et pour empêcher qu’Osiris ne
tente de s’échapper, ils ajoutent des clous au système de fermeture habituel de
ce genre de coffre et vont même jusqu'à verser du plomb fondu pour assurer une
fermeture parfaite.



Ces précautions prises, Seth et ses complices descendent
rapidement le coffre-sarcophage jusqu’au Nil. Alors, par la route liquide,
Osiris vogue vert la mer ou il se perd.


Thot, le dieu de la sagesse, conseille a Isis d’aller se
réfugier dans le delta du Nil. Il craint en effet que Seth ne finisse par
vouloir du mal à la femme de son frère. Isis suis cette avis. Sept scorpions l’accompagnent
dans sa fuite.


Circuler dans les marais n’est guère aisé même pour une déesse.
Un soir elle parviens fatiguée devant une maison. Elle demande l’hospitalité
mais la maitresse de maison, en voyant les scorpions qui forment la suite d’Isis,
ferme brutalement sa porte et ne veut rien entendre pour laisser la déesse se
reposer dans sa demeure.


Un des scorpions, celui qui se nomme Tefeu, parvient a
entrer dans la maison. La bâtisse n’est pas bien solide, les murs de briques et
de pailles laissent apparaitre de larges fissures. C’est vraiment chose facile
pour le scorpion que de se glisser à l’intérieur et d’aller piquer l’enfant de
la maison qui dort paisiblement dans son berceau. L’enfant hurle sous la piqure
et meurt aussitôt. Sa mère accourue ne peut que constater la mort de son petit.
Il n’y a plus rien a faire sinon se lamenter.


Isis qui n’est pas encore très éloignée de la maison, entend
les cris et les lamentations de cette mère. Sa colère d’avoir été éconduite
tombe devant la douleur de cette femme. Elle revient vers la maison, s’approche
de la mère qui tient son petit sans vie dans ses bras et étend sa main sur le
visage de l’enfant. Quand elle la retire, l’enfant souris à sa mère, Isis lui a
redonner la vie.


La volonté d’Isis tend vers un seul but, retrouver Osiris.
Elle fouille sans relâche le delta du Nil. Puis parvenue à la certitude que le
sarcophage ne se trouve plus dans les marais, Isis porte ses recherches hors d’Egypte.

Au-delà du Nil, s’ouvre la haute mer. Poussé par les vents
et les vagues, peut être Osiris a-t-il pris le chemin de la Phénicie.


Isis explore maintenant chaque parcelle du littoral. Elle
pense et espère que le flux aura fais échouer le sarcophage sur une plage, quelque part entre le Delta et Byblos.


Isis questionne les pêcheurs. Aucun ne se souvient d’avoir
vu un coffre richement décoré. Sans se décourager, elle continue ses recherches
et ses interrogatoires.


Près de Byblos, elle entend parler d’un arbre
extraordinaire. Un arbre comme nul n’en vit jamais. Intriguée et ne voulant
négliger aucune piste, Isis se fait engager comme servante au palais du roi.
Car se dit elle si cet arbre est si magnifique qu’on le dit, il doit sûrement
être à l’intérieur du palais royal. Le roi en a très certainement fait l’ornement de ses jardins.


Mais elle a beau fouiller dans tout les recoins des jardins
royaux, elle ne voit aucun arbre vraiment hors du commun. Certes, le roi
possède des arbres magnifiques, des cèdres gigantesques, des sycomores, des
grenadiers mais tout ces arbres, pour être
beaux n’en sont pas moins normaux. Or la rumeur parle d’un arbre vraiment
unique en son genre. Un peu découragée, Isis, après une ultime recherche dans
les jardins du roi rentre au palais. Songeuse elle s’arrête quelques instants
devant le portail. Brusquement, elle se rend compte que ce qu’elle cherche
depuis si longtemps est là, sous ses yeux. Ce pilier devant elle qui supporte à
lui seul le toit du palais, c’est l’arbre extraordinaire dont parle la rumeur.
Ce qui lui semblai incompréhensible et mystérieux lui apparait clair et simple
maintenant. Elle s’en veut de ne pas y avoir pensé plus tôt.


Plusieurs fois par jour, pour remplir ses fonction de
servante, elle franchissait ce portail. Chaque jour elle passai devant ce
pilier mais absorbée dans la recherche d’un arbre, elle ne pensai qu’a la forme
première d’un arbre tel qu’on le voit dans un bois, voire dans un jardin. Elle
n’avait jamais songé qu’il pouvait s’agir d’un arbre travaillé par les hommes.
Or c’est bien ce qui est arrivé. Isis comprend tout.


Osiris a descendu le Nil puis navigué sur la mer. Les vagues
l’on jeter sur une plage au pied d’un jeune arbre. En reconnaissant son hôte
royal, le jeune végétal a grandis très vite pour pouvoir protéger de ses
branches le sarcophage d’Osiris. L’arbre est devenu immense, solide. Le roi de Byblos
l’ayant découvert, l’a fait abattre pour servir d’axe au toit de son palais. Le
cercueil du dieu se trouve ainsi au centre de la demeure royale.


En un éclair, Isis abandonne ses haillons et revêt ses
attributs de déesse. La rude étoffe dont elle était revêtue jusqu’ici tombe à
ses pieds et une magnifique robe de lin blanc la remplace. Une ceinture d’or
marque sa taille gracieuse. Sur sa poitrine brille un collier fait de plusieurs
ors, rouge, jaune et blanc. Serties dans le métal précieux, des améthystes et
des turquoises opposent leurs belle couleur à l’ivoire qui les côtoie.


Nul ne reconnaitrai plus la servante sous les vêtements et
les parures de la déesse. Son diadème, un disque d’or serré entre deux cornes
richement travaillées achève sa transformation. Elle n’a alors aucun mal a
sortir le cercueil du tronc. En grand secret, elle se rend au port. Elle quitte
Byblos sans en avertir le roi. Sans se faire remarquée, elle navigue le long des
côtes. Sa divinité lui permet de faire tout cela assez facilement.


Bientôt les eaux de la mer changent de couleurs et
deviennent plus grises. Les vagues frappent plus doucement la coque du navire d’Isis,
le vent est moins violent, l’air moins salé.


A tous ces signes, Isis reconnait qu’elle est parvenue au
bout de ses peines car elle navigue maintenant dans les eaux du Delta. Elle est
en Égypte. Osiris va enfin pouvoir reposer en terre sacrée.



Source : Contes et Légendes de l'Egypte ancienne B. Evano M. Truong

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Nefton
*
*
avatar

Masculin
Age : 41
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Ven 30 Juil 2010 - 1:56

je rejoins larosenoire pour dire que vous nous apportez beaucoup !

je ne suis pas féru de mythologie égyptienne ou autre donc je suis bien content de trouver des membres passionnés par le sujet^^ bonne continuation

__________
*** Charte du forum ***

http://planete-paranormal.forumactif.fr
http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planete-paranormal.com/
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Ven 30 Juil 2010 - 2:42

merci ! i faut aussi que je retrouve mon bouquin sur la mythologie grecque il est très intéressant mais je n'arrive pas à mettre la main dessus

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Nefton
*
*
avatar

Masculin
Age : 41
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Ven 30 Juil 2010 - 2:46

délocalisation d'objet lol ?? ^^

__________
*** Charte du forum ***

http://planete-paranormal.forumactif.fr
http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
http://www.planete-paranormal.com/
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Ven 30 Juil 2010 - 2:47

lol ! j'ai une masse de livre impressionnante chez moi donc pour le retrouver ça vas être dur

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Rüdiger



Masculin
Age : 30
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Lun 28 Fév 2011 - 10:46

Salut, et merci pour ce post. Ca faisait beaucoup trop longtemps que je n'avais rien lu à propos de mythologie égyptienne, alors que c'était probablement l'époque qui m'intéressait le plus quand j'étais gamin...
J'ai pu redécouvrir pas mal de choses, et même apprendre quelques anécdotes que j'ignorais jusqu'à présent !

(J'ai pas encore tout lu, alors je m'y remets de suite.)

cheers
Tout ça, ça me fait penser aux bijoux en or des pharaons, ça laisse rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Terra
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Jeu 24 Mar 2011 - 19:50

Sylane, tu dis que Horus est le fils d'Osiris et c'est vrai mais il existe un autre Horus (Horus l'Ancien) que pratiquement personne ne connait et qui est le frère d'Isis, ect.
Revenir en haut Aller en bas
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Jeu 24 Mar 2011 - 20:06

Ah bon?? dis m'en plus Smile

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Terra
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Ven 25 Mar 2011 - 19:12

Il fait parti de la Grande Ennéade d'Héliopolis (les dieux qui en font partis sont Tafnout, Shou, Geb, Nout, Osiris, Isis, Seth, Nephtys et lui). On l'appelle aussi Horakhty (Horus de l'horizon). C'est le dieu créateur d'Héliopolis. Il incarne, sous le nom de Ré-Horakhty, le soleil à son zénith. En fait c'est une personnification du dieu créateur Rê-Atoum-Khépri. Enfin c'est un peu compliqué à expliquer. study Dans l'Egypte antique les dieux se refletter en plusieurs personne selon les périodes. Horus de l'horizon est une forme du dieu créateur mais aussi une personnalité disticte peu connue (donc on trouve très peu d'infos sur elles; ça vient d'une légende qui d'écrit Horus l'Ancien comme Le fils de Nout et Geb et à la fois comme l'incarnation du dieu solaire).
Si tu comprend pas tout j'essayerais de mieux reformuler car je m'embrouille!^^
Revenir en haut Aller en bas
Terra
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Ven 25 Mar 2011 - 19:36

http://egypte.over-blog.com/article-200195.html
Je te rajoute quelques infos que j'ai trouvé et ou c'est mieux expliqué et où il y a plus de détails sur cet Horus. (Il y a aussi sur ce site l'arbre généalogique des dieux)
Revenir en haut Aller en bas
Sylane
<>

avatar

Féminin
Age : 28
Date d'inscription : 30/05/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Ven 25 Mar 2011 - 20:58

Non non ayant un peu étudié la mythologie égyptienne, je comprend le principe de personnification ! du coup j'ai compris t'inquiète Smile ! Mais je connaissais pas du tout ce dieu la ! merci à toi pour ce complément d'infos Smile et merci pour le lien j'irais le consulter !

__________
Carpe Diem !

ur bloavezh mat gant yec'hed, nerzh, karantez, eurusted

*** Charte du forum ***/ http://planete-paranormal.forumactif.fr / http://planeteparanormal.e-monsite.com/ site de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Terra
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Age : 23
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Sam 26 Mar 2011 - 18:30

Ah ça me rassure! J'aurais pas su comment expliquer autrement! ^^
Revenir en haut Aller en bas
ali.nukss
membre actif
membre actif
avatar

Masculin
Age : 37
Date d'inscription : 28/06/2018

MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   Lun 2 Juil 2018 - 17:43

Bonjour et merci de vos informations et le temps passé pour vos recherches.


J'aime beaucoup la mythologie égyptienne et en cherchant des informations sur internet, je suis déçu de voir que l'histoire est confuse et se contredit parfois.


Pour moi, Horus est le nom du premier Pharaon, dont on ne connaît pas grand chose et je ne comprends pas pourquoi il y a Râ, puis Amon, puis Amon-Râ, tout cela me semble être déjà une interprétation faite il y a 4000 ans de croyances plus anciennes encore.


J'ai découvert il y a peu beaucoup de similitudes entre les légendes égyptienne et japonaise, à la différence que les rôles des gentils et des méchants sont inversés.

Dans la version japonaise, le brave Susanoo [Seth] triomphe du dragon Yamata-no-Orochi [Osiris] en lui coupant ses 8 têtes après l'avoir saoulé avec du saké.


J'ai donc imaginé qu'à une époque oubliée, asiatiques et mésopotamiens furent en guerre et que comme aujourd'hui, chacun à l'époque à ré-écrit l'histoire en se donnant le rôle du héros...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mythologie egyptienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mythologie egyptienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mythologie egyptienne
» Mythologie Egyptienne: la Trinité: OSIRIS, ISIS, HORUS
» Mythologie Egyptienne: BASTET
» Mythologie égyptienne: MAAT
» Mythologie égyptienne: AMON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Planète Paranormal  :: FORUM DE PARANORMAL :: DISCUTONS PARANORMAL :: SECRETS DU MONDE :: Mythologies, Légendes et prophéties du monde :: Mythologies-
Sauter vers:  
Association Planète Paranormal - enquête et investigation sur l'inexpliqué
Forum Paranormal, Ésotérisme, Ovni, Magie, Divination, Complots
Idée et Création Kami & Nefton